Francesco De Angelis Portrait
Francesco De Angelis
Francesco De Angelis
FRANCESCO DE ANGELIS

Portrait

Francesco De Angelis est premier violon solo de l'orchestre de l'opéra de la Scala ainsi que de l'orchestre philarmonique de la Scala. Acclamé par la presse et le public, il a su s'imposer comme musicien de grand talent sur le plan international. Son jeu se caractérise par un style romantique incomparable inspiré du "bel canto", associé à la rigueur de la tradition instrumentale d'europe centrale.

Il commence l'étude du violon a l'age de six ans avec Giovanni Leone, lui-meme formé a la grande école de Pablo De Sarasate. Très jeune, il participe à l'une des manifestations les plus importantes de la vie musicale italienne: la "Rassegna Giovani Violinisti" Città di Vittorio Veneto et y remporte à trois reprises (1982, 1984, 1985) le premier prix.

Puis, sur les conseils du soliste Jean-Jacques Kantorow, Francesco De Angelis se perfectionne auprès de Maitre Tibor Varga, à l'académie de Musique de Sion (Suisse).

A dix-neuf ans, il obtient le poste de co-leader à l'orchestre de la Scala.

En 1993, il gagne le premier prix à l'unanimité du 21e concours national de violon, Città di Vittorio Veneto.

En 1995, il remporte l'audition comme premier violon de l'orchestre de l'opera la Fenice à Venise.

En 1998, après avoir participé à un concours international,Riccardo Muti le choisit comme "konzertmeister" de l'orchestre de l'opéra et de l'orchestre philarmonique de la Scala.

Francesco De Angelis a travaillé avec les plus grands chefs-d'orchestre, parmi lesquels Daniel Barenboim, Gary Bertini, Semyon Bychkov, Riccardo Chailly, Myung-Whun Chung, Colin Davis, Rafael Frühbeck de Burgos, Charles Dutoit, Gianandrea Gavazzeni, Valery Gergiev, Carlo Maria Giulini, Paavo Jarvi, Lorin Maazel, Riccardo Muti, Georges Pretre, Gennady Rozhdestvensky, Wolfgang Sawallisch, Georg Solti, Jeffrey Tate et Yuri Temirkanov.

Il a également participé au projet de soutien de la paix "Vie dell'amicizia" parrainé par le Festival Ravenna, et a ainsi joué avec la Philarmonie de la Scala sous la direction de Riccardo Muti à Sarajevo (1997), Beyrouth (1998), Jérusalem (1998), Ground Zero à New-York (pour le premier anniversaire de l'éffondrement des tours jumelles en septembre 2002) et à Damas (2004).

En tant que soliste, Francesco De Angelis s'est également produit dans les plus prestigieuses salles de concert du monde: le Gasteig à Munich, le Bachsaal à Amsterdam, le Conservatoire de Paris, le Rockfeller Center ainsi que le Musée Guggenheim à New-York et le Musée Reiss-Engelhorn de Mannheim. Il a également joué en soliste accompagné par l'orchestre Euskadi, l'orchestre de chambre Tibor Varga, ainsi que l'orchestre di Padova e del Veneto.

Lors de la saison 2005-2006 de l'orchestre Filarmonica della Scala, il a interprété le concerto en la mineur opus 82 de Glazunov sous la direction de Semyon Bychkov, remportant un vif succès auprès du public et de la critique.

Parallèlement à ses engagements en tant que soliste et konzertmeister, Francesco De Angelis se produit également en diverses formations de musique de chambre. Il a ainsi joué avec des solistes aussi prestigieux que Enrico Dindo, Massimo Quarta, Jean-Jacques Kantorow, Tibor Varga et les solistes du Wiener Philarmoniker.

En 2003, il a été personnellement invité par Valery Gergiev à Saint-Pétersbourg et Moscou pour représenter l'Italie dans le "World Orchestra for Peace".

Tout en menant de front ses multiples activités, Francesco De Angelis se consacre aussi à l'enseignement. Il est professeur au Conservatoire Supérieur et Académie de Musique Tibor Varga à Sion (Suisse) et donne régulièrement des mastreclasses en Italie ainsi qu'au Festival des Arcs en France.

Francesco De Angelis joue actuellement sur le violon Guadagnini "Ex-Kleinenberg" (fabriqué en 1783 à Turin), prèté par la Fondation Pro Canale de Milan.